Gradus ad Parnassum - Cours d'écriture musicale
email

mot de passe

<< Retour au chapitre

Unité 6.2 - Exercice 6, Basse donnée - Partie 2

Seconde partie de l'exercice sur la basse en La majeur, proposant ici une harmonisation légèrement plus complexe que dans la première partie.

6 commentaire(s)

Par pianistinconnu, écrit le 08/01/2018 à 16h04
Bonjour Monsieur, je suis en train de travailler sur la réalisation de cette basse et me pose une question propos des "fausses relations d'octave" ou 'fausse relation chromatique"
A la 1ère mesure, si l'accord de la majeur change de position, n'y a t-il pas une fausse relation d'octave entre le 2ème temps au ténor ( mi ) et le 3ème temps à la basse ( ré# ) ?
De même, entre le 3ème temps au ténor ( fa# ) et le 4ème temps à la basse ( mi# ) ? d'après ce que j'ai lu dans certains manuels, cela est possible uniquement si une des voix concernée procède chromatiquement.
Depuis que vous en avez parlé dans la vidéo précédente, je fais attention à cette règle, mais comme il y a toujours des exceptions, pourriez vous m'éclairer à ce sujet ?
je vous en remercie beaucoup
très cordialement, Eric Pauwels.
Par Pianistinconnu, écrit le 11/01/2018 à 14h24
bonjour Monsieur, désolé pour mon commentaire précédent dont je viens de de comprendre l'impertinence. En effet, les mouvements dont je parlais sont diatoniques et non chromatiques si je ne me trompe pas…donc les règles de fausses relations ne s"appliquent pas mais je dois avouer que ce sont des notions difficiles à maîtriser et à voir. Le "coup d'oeil" ne vient du jour au lendemain…très cordialement, merci beaucoup
Par Jean-Louis Fabre, écrit le 29/02/2016 à 17h06
Bonjour,
à vrai dire, vous avez raison, mais à une nuance près cependant.
1) Je préconise moi-même de différencier les deux quintes diminuées du système tonal: la quinte diminuée sur sensible des deux modes, si fa en do majeur et mineur, que je chiffre 5 barré. C'est bien elle qui entre en composition dans l'accord 6/5 barré, accord de dominante.
L'autre quinte diminuée est celle du IIème degré en mineur. Je la chiffre personnellement b5 ou bécarre5 selon le contexte et non 5 barré. Mais attention , on la trouve cependant souvent chiffrée 5 barré. Je préfère maintenir la différence, mais il ne faut pas s'étonner de trouver ce chiffrage.
2) Par contre, quand on a si ré fa sol, c'est en effet 6/5 barré, et dès lors tout accord de tierce mineure, quinte diminuée et sixte mineure est finalement un accord de dominante, même très passagère comme ici. En effet, après l'accord de tonique initial, l'accord ré# fa# la si sonne vraiment comme une dominante et pourrait s'enchaîner à la tonique de mi majeur. Certes, il ne le fait pas et s'enchaîne à une autre dominante. Ce que je veux dire est que cet accord a comme unique fonction d'être un accord de dominante, même s'il n'assume pas sa fonction, et mérite son chiffrage avec 5 barré.
3)Là où je maintiens le chiffrage b5 ou bécarre5, c'est dans les accords où la quinte diminuée est celle du IIème degré, comme dans les accords: ré fa lab do, chiffré 7/b5, et l'accord ré fa lab si bécarre, chiffré +6/b5.
Dans l'accord ré# fa# la si, il n'y a pas moyen de dire que ce n'est pas un accord de dominante, même si nous savons par ce qui suit qu'en effet, il ne s'agissait pas d'une dominante, mais ....elle aurait pu être une dominante... C'est certes assez subtil, mais je pense que l'on doit maintenir le chiffrage 6/5barré.
J'espère vous avoir apporté quelques lumières.
Bien cordialement
Jean-Louis Fabre
Par jeandarverne, écrit le 07/03/2016 à 18h45
Bonjour,

En fait, on peut considérer l'accord en question comme un V de V (?)

Merci.
Par Jean-Louis Fabre, écrit le 07/03/2016 à 20h17
Bonjour,
oui, tout à fait, il s'agit d'un V de V, suivi non pas par V donc, mais par un...V de VI.
Jean-Louis Fabre
Par jeandarverne (jeandarverne@gmail.com), écrit le 29/02/2016 à 16h11
Bonjour,

Est-il possible de chiffrer le ré# (mes. 1) et le sol# (mes.3) 6 bécarre 5 et non 6 5 barré, car j'avais appris (il y a longtemps, donc ma mémoire est peut-être défaillante) que les chiffrages barrés étaient réservés aux accords de degré V (dominante) ?
Merci pour votre réponse et encore merci pour vos cours.

Ajoutez votre commentaire:

votre pseudo

votre email

votre commentaire